Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Menu
fr
fr en

Quand les plantes se piquent de repousser les insectes

le 19 juil. 2015 à 18h03

Dans la France agricole du début du XXe siècle, les mouches étaient bien plus présentes qu’aujourd’hui. Et les chasser était une véritable corvée ! De nos jours, fourmis, araignées et, en été, guêpes et moustiques ne sont pas, non plus, les bienvenus.

Une barrière aromatique.
Suivez l'époque : préférez les insecticides naturels avec les plantes anti-moustiques et anti-guêpes et abandonnez les insecticides chimiques qui vous intoxiquent à petites ou fortes doses. Faites le choix de plantes dites "insectifuges" dont le feuillage dégage une odeur éloignant efficacement les insectes piqueurs dont les moustiques et les guêpes. Si vous ne voulez pas de la bonne vieille moustiquaire aux fenêtres, créez un barrage aromatique en posant sur le rebord de la fenêtre des plantes dont les insectes n’apprécient pas l’odeur .

Des plantes répulsives et comestibles.
En plus de vous servir à faire la cuisine, leur odeur très marquée aura un effet répulsif efficace contre les moustiques et les guêpes.

1. L'herbe citronnelle
Appartenant à la famille des graminées et plus connue sous le nom de citronnelle, cette herbe doit à son odeur citronnée la capacité d'éloigner les moustiques. Si son huile essentielle est utilisée comme répulsif, en planter à proximité de votre terrasse sera tout aussi efficace. Et pour diversifier vos plantations, pensez également au basilic citronnelle, au thym citronnelle, à la verveine citronnelle ou encore à la mélisse dont l'odeur citronnée est tout aussi prononcée et efficace.

2. L'aurone
Utilisée comme condiment en cuisine, son odeur repousse efficacement les moustiques et les guêpes. En petits bouquets séchés et disposés dans toute la maison, elle éloignera toutes sortes d'insectes de votre intérieur.

3. L'aspérule odorante
Egalement utilisée en cuisine, l'aspérule odorante est bien connue pour ses propriétés diurétiques, toniques et digestives en infusion. Elle éloignera également les moustiques et les guêpes une fois plantée dans votre jardin ou sur votre terrasse et pourra être disposée en petits bouquets séchés à l'intérieur pour le même effet répulsif.

4. Les alliacés
Dégageant une odeur particulièrement désagréable, les alliacés tels que l'ail, l'oignon ou la ciboulette ont également cette propriété répulsive. On pourra les frotter à même la peau pour un effet maximum ou en disposer en abondance sur la table de la terrasse.

5. La menthe
Appartenant à la famille des Lamiacées, la menthe est une plante aromatique très odorante et dotée de nombreuses vertus médicinales. Utilisée dans différentes recettes alimentaires, le thé et certains desserts, cette plante possède également une vertu anti-moustiques.
Vous pouvez écraser les feuilles de menthe pour en faire une pommade. Ensuite, il suffira d’appliquer cette solution sur certaines parties du corps (cou, joues, jambes…) et le tour est joué ! Pratique quand vous partez vous promener en forêt ou faire du camping.
Par ailleurs, sachez que l’essence de menthe est aussi très efficace contre la reproduction des moustiques. Selon une étude réalisée par des chercheurs indiens, l’essence de menthe est un puissant remède contre les larves des moustiques. En répandant cette substance sur les mares de reproduction, il est possible de détruire 85% des larves en une journée. La même étude a permis de mettre en évidence l’efficacité de l’essence de menthe contre toutes les maladies transmises par les piqûres de ces insectes.

Des plantes répulsives et ornementales

1. Le géranium à parfums
Aussi appelé pélargonium odorant dans le jargon professionnel, le géranium se décline dans une multitude de parfums, de quoi convenir à toutes les préférences. A dominance de rose, de citronnelle ou de térébenthine, son odeur fortement marquée voire entêtante déplait fortement aux moustiques et aux guêpes. Ainsi, il est préférable de le planter dans le jardin ou sur la terrasse, éloigné de toute pièce quotidiennement utilisée.

2. Le tabac d'ornement
Selon sa variété, le tabac d'ornement dégage une odeur plus ou moins marquée ayant la particularité d'être plus forte le soir venu. Rien de tel pour éloigner les moustiques un soir d'été sur votre terrasse ! Cette plante vivace peut se cultiver aussi bien en pot, qu'en jardinière ou en massif et sa floraison généreuse vous garantit une abondance de fleurs tout l'été.

3. La poudre de pyrèthre
Reconnue comme insecticide végétal, le pyrèthre désigne la poudre extraite des fleurs séchées de chrysanthèmes. Elle a la propriété d'attaquer le système nerveux de tous les insectes, inhiber les moustiques femelles en les empêchant de piquer tout en possédant un effet répulsif.

4. La plante de Neptune
À la fois décorative et protectrice, son entretien est facile et ne nécessite pas d’eau, ni terre. La plante de Neptune a la particularité de générer des sécrétions odorantes qui repoussent les moustiques. Pour l’utiliser, il suffit de le déposer à l’endroit où vous voulez éloigner les insectes. Bien qu’elle tolère un rayonnement solaire modéré, il est plutôt conseillé de la placer à l’ombre pour bénéficier de ses bienfaits.

5. La lavande
Ornementale et multi-usages, si la lavande attire les insectes butineurs, son odeur très singulière déplait fortement aux guêpes et aux moustiques.

6. L’absinthe
L’absinthe est une plante aromatique de couleur gris argenté dont l’odeur repousse les moustiques et les guêpes. Une fois séchées, ses feuilles et fleurs constituent un insecticide efficace à l’intérieur et à l’extérieur de la maison.

A l’instar de nombreux « secrets de grand-mère », voici enfin quelques astuces pour repousser les incontournables mouches qui s’invitent à chaque repas aux beaux jours. Sachez que les bouchers utilisaient de l’huile de laurier pour éloigner les mouches de leurs ustensiles ; ils en enduisaient tables et billots. Par ailleurs, avant que les réfrigérateurs n’existent, dans certaines régions, on entourait la viande de feuilles de tanaisie. Enfin, pour chasser les mouches d’une pièce, il était d’usage de déposer, dans une soucoupe, une éponge imprégnée d’essence de lavande.
 
 
 

 
 
 
Restez informé !
Inscrivez-vous à notre newsletter

ou retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux

PRIAMS Annecy
46, Avenue Gambetta
74000 ANNECY

Tél. +33(0)4 50 23 19 13

Contactez-nous
PRIAMS Lyon
145 allée des Chênes
69760 LIMONEST

Tél. +33(0)4 82 540 540