Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Menu
fr
fr en

INTERVIEW DE FRANCK CALISE, DIRECTEUR DE L’AGENCE PRIAMS DE LYON

le 11 juin 2018 à 11h25

Franck, un an après son ouverture, comment se passe le développement de l’agence de Lyon ?

Très bien. Nous sommes toujours installés dans nos locaux du 15 rue des Cuirassiers, dans le 3èmearrondissement. Une adresse idéalement située dans le quartier d’affaires à proximité de la Part-Dieu. De 2 personnes l’année dernière, soit Dominique Vedig, directrice de programmes et moi-même, qui suit en charge de la gestion, du management et de l’analyse des tendances du marché, nous sommes passés à 4, avec l’arrivée fin 2017 de Lionel Lajarge, responsable du développement et plus récemment, d’Orlane Grinberg, conseillère commerciale.  Nous sommes désormais au point d’équilibre pour assurer le bon fonctionnement de l’agence avec des rôles clairement définis et complémentaires.

Sur le plan des ressources humaines, vous avez atteint votre rythme de croisière pour 2018. Qu’en est-il des projets en cours et où se situent-ils ?

Pour poser le décor en préambule, il est difficile de comparer la métropole lyonnaise et l’agglomération annécienne. Même si les problématiques foncières sont assez similaires, que les biens sont rares et très convoités, ce qui crée une surenchère financière. Mais, nous sommes également sur un marché d’ultra-concurrence. Sur les appels d’offres, nous faisons parfois face à plus de 30 concurrents, dont la plupart sinon tous, ont pignon sur rue et une notoriété déjà très prégnante, qu’elle soit régionale ou nationale. Ce n’est pas un problème pour nous car nous travaillons sur notre différence, la dimension humaine, les valeurs, la transparence et bien évidemment sur notre valeur ajoutée environnementale qu’est notre certification NF Habitat HQE de niveau M3. Mais cela demande du temps pour se faire connaître et reconnaître dans l’univers immobilier du Grand Lyon.

Il existe d’autres contraintes avec lesquelles vous devez composer, je crois ?

Oui, nombre de nos dossiers en cours se heurtent actuellement au changement en cours du PLU de la métropole, qui évolue vers un PLUH (Plan Local Urbanisme et Habitat). Il prendra effet au premier trimestre 2019 et tend à ralentir encore davantage qu’auparavant le délai d’obtention des permis de construire et complexifie nos dossiers. Ce PLUH concerne les 59 communes du Grand Lyon, c’est-à-dire une grande partie de notre cœur de cible. Mais pour autant, nous maîtrisons l’ensemble des paramètres de ce marché et sommes parfaitement préparés à ces « dossiers à maturation lente » que nous avions anticipés et qui, même avec une temporalité plus longue, verront le jour, quoi qu’il arrive. Il faut savoir être patients et sereins, c’est la clé de la réussite.

Du coup, comment contournez-vous ces problématiques ponctuelles afin de concrétiser vos programmes ?

Nous avons lancé au mois de mars notre premier programme, City Green à Villefranche-sur-Saône, qui inaugure officiellement notre activité avec 50 logements qui sont 100 % en accession libre. C’est une résidence idéalement située dans une ville qui est aujourd’hui perçue comme faisant partie de la grande périphérie lyonnaise puisqu’elle est à 30mn de train à peine du centre de Lyon. Là aussi, il faut redimensionner sa perception de « proximité » à l’échelle d’une agglomération qui accueille chaque année une population de nouveaux arrivants équivalente au nombre d’habitants de la ville de Valence, soit plus de 127 000 ! Les besoins en logements neufs se font toujours plus pressants, la 1èreet même la 2èmecouronne se diffusent plus largement vers l’extérieur. L’accession à la propriété conjuguée à une qualité de vie globale, qui va de la taille des logements à la proximité des services, des écoles et à un rapport qualité-prix compatible avec les revenus moyens de la population repousse donc toujours davantage les limites virtuelles du Grand Lyon.

Quels sont les autres projets immobiliers de PRIAMS Lyon ?

Sans rentrer dans les détails de nos projets tant qu’ils ne sont pas totalement acquis, nous avons des opérations en cours de négociation dans l’ouest lyonnais, qui est l’une des zones les plus prisées de l’agglomération ainsi que dans certains secteurs intra-muros comme le 8èmearrondissement de Lyon par exemple. Ce que nous constatons, c’est, -à l’instar de ce qui se passe dans la région annécienne-, une raréfaction du foncier et une diminution de la taille des parcelles. Donc, la dimension des programmes, souvent plus confidentiels. Et, en parallèle, des demandes de plus en plus fréquentes de réhabilitation de certains bâtiments qui conditionnent la construction en VEFA d’un programme adjacent. Une nouvelle mixité urbaine se dessine, qui fait évoluer notre métier, mais c’est pour nous un très beau défi qui aboutit à des projets très intéressants sur le plan architectural.

N’est-il pas difficile de se faire une place dans l’univers immobilier de Lyon lorsqu’on est un promoteur indépendant peu connu de cette métropole ?

PRIAMS est à Lyon ce qu’elle est à Annecy. Elle se positionne sur des logements premium et ne transige pas sur son ADN et les valeurs que j’ai explicité au début de cette interview. Nous capitalisons par ailleurs sur sa personnalité d’entreprise indépendante, souple, réactive et à taille humaine. Il y a peu de structures de ce genre sur Lyon, même s’il y en a quelques-unes. Mais, au-delà, PRIAMS a déjà démontré sa capacité à construire des programmes très ambitieux comme l’écoquartier des Passerelles ou élitistes comme ses villas du Domaine du Grand Montoir par exemple et sait donc déployer une force de frappe dimensionnée en regard des enjeux des projets qu’on lui confie. Au fond, nous sommes en train de transposer sur l’agglomération lyonnaise ce modèle vertueux de constructeur aménageur qui a su faire de PRIAMS, au fil du temps, le premier promoteur régional de Haute-Savoie. 

 
Restez informé !
Inscrivez-vous à notre newsletter

ou retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux

PRIAMS Annecy
46, Avenue Gambetta
74000 ANNECY

Tél. +33(0)4 50 23 19 13

Contactez-nous
PRIAMS Lyon
145 allée des Chênes
69760 LIMONEST

Tél. +33(0)4 82 540 540