Les Airelles : test d'infiltrométrie... réussi !

le 06 août 2015 à 13h34
Nous avons réalisé un test d’infiltrométrie dans un logement de votre résidence le 20 juillet 2015. Ce test mesure l’étanchéité à l’air du logement et permet d’identifier les éventuelles fuites.
Il n’est pas obligatoire en phase de chantier. Nous en réalisons néanmoins toujours un dès le début de la pose des menuiseries extérieures afin de vérifier la qualité de leur mise en place ainsi que la qualité des rebouchages autour des réseaux.
Nous avons l’obligation par contre d’en réaliser en fin de chantier.
Le test est réalisé par une société spécialisée, indépendante, mandatée par PRIAMS.

Suivant la méthodologie suivante :

1. Obturation des entrées et des sorties d'air volontaires de la ventilation
2. Installation de la fausse porte (voir photo) et du ventilateur en lieu et place de la porte palière
3. Installation du banc de mesure
4. Mise en dépression constante du bâtiment pour localisation des fuites parasites
5. Mesure quantitative de la perméabilité de l’enveloppe à l’air
 
On obtient ainsi le débit de fuite d’air rapporté à l’aire de l’enveloppe considérée (ATbat) qui est égale à la surface des parois déperditive du bâtiment, excluant les planchers bas, et à la pression différentielle de 4 Pa. il est exprimé en m3/(h.m²).
C’est la valeur de référence des bâtiments français notifiée dans la réglementation thermique française pour les bâtiments neufs ou existants (arrêtés du 24 Mai 2006 et du 13 juin 2008). L’objectif de débit de fuite maximal  doit être inférieur à  1 m3/h.m2 en RT 2012.
Le résultat obtenu pour le logement testé est de 0,48 m2/h.m2, très en dessous de la limite.