Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Menu
fr
fr en

Comment déménager et emménager sans encombres.

le 22 juin 2015 à 16h15

Déménager est synonyme de nouveau départ, mais avant cela, l’étape du déménagement, en elle-même, peut paraître insurmontable. Plus la surface est grande, plus l’ampleur de la tâche s’accroît… et moins les amis sont nombreux à proposer leurs bras. Quand le recours aux services d’un professionnel s’impose, il convient de ne pas se tromper. Et d’anticiper également démarches administratives et emménagement.  Suivez le guide.

1- Choisissez un déménageur qui soit un professionnel certifié

Après une recherche sur la toile et de multiples clics sur des sites de sociétés toutes plus recommandées les unes que les autres, on peut vite s’égarer. Les logos sont multiples, les partenariats nombreux mais la qualité… pas toujours au rendez-vous ! Sachez pourtant qu’il existe une Chambre syndicale du déménagement, regroupant plus de la moitié des entreprises de ce secteur, repère incontournable lorsque l’on recherche la fiabilité. Son site vous permet donc de vérifier si une entreprise est agréée ou pas. De plus, en cas de litige, cette Chambre peut servir d’intermédiaire pour s’acheminer vers une procédure amiable.
À savoir. La certification NF de l’entreprise de déménagement vous garantit un engagement sur un certain niveau de qualité. La liste des entreprises certifiées par région est disponible sur le site de l’Afnor.
Les prix sont divers et peuvent varier du simple au triple, selon que la société a pignon sur rue ou qu’il s’agit d’une PME familiale nouvellement créée. Les formules, elles, sont souvent les mêmes. De l’offre a minima avec chargement, transport et déchargement, en passant par l’offre « économique + » avec fourniture de cartons, démontage et remontage des meubles… Jusqu’à la formule intégrale – l’éventail des services est très large –, où vous ne vous occupez que de vos objets de valeur, le professionnel prenant en charge tout le reste, cartons compris.
C’est pourquoi, il est recommandé de choisir parmi deux ou trois devis, dont le degré de détails convient d’être étudié à la loupe :
– nature de la prestation (économique à tout compris) ;
– nombre de personnels prévus (le mieux étant une prestation forfaitaire dans laquelle, peu importe l’équipe de déménageur, le prix reste le même) ;
– portage inclus dans le forfait ou montant à la distance ;
– prise en charge des formalités municipales d’autorisation de stationnement sur la chaussée ;
– fourniture des emballages et nécessité d’un monte-meuble ;
– hébergement éventuel, en cas de déménagement de longue distance ;
– kilométrage inclus et coût des distances supplémentaires.

Sachez également que la majorité des prestataires vous proposeront de se déplacer jusqu’à votre domicile pour finaliser le devis et s’assurer, avec vous, de la bonne évaluation du volume de chargement.

Un bon déménageur est bien assuré :
Les sociétés proposent toutes un montant maximum d’indemnisation par objet ou par prestation, incluse dans votre forfait. Quoi qu’il en soit, lors de la signature du devis, vous devez avoir la possibilité de mentionner votre estimation personnelle de votre mobilier dans une « déclaration de valeur ».
Avant de souscrire une quelconque assurance complémentaire, il est important de lire les polices d’assurance de votre habitation ou compte bancaire. Souvent, ces assurances personnelles couvrent déjà les risques liés à votre déménagement.

Pensez à quelques astuces si cela est possible, pour alléger la facture :
-Choisissez bien votre date de déménagement : privilégiez la saison basse (en-dehors des mois de mai à septembre), vous pouvez ainsi économiser jusqu’à 25 % sur le prix. Le jour de la semaine peut également servir de variable d’ajustement, le déménagement le week-end étant souvent plus cher.
- Pour les grandes distances, visitez sur le net les sites d’enchères de transport : certains transporteurs, plutôt que de rouler à vide, proposent des trajets avec un prix qui peut aller jusqu’à 75 % moins cher que les tarifs standards.
- Diminuez votre facture en profitant d’aides financières : les Caisses d’allocations familiales proposent des primes dans certaines situations, en particulier si le déménagement intervient à la naissance du troisième enfant. Et votre employeur peut prendre en charge tout ou partie de votre déménagement si vous changez de ville pour des raisons… professionnelles.

2-Pas d’improvisation pour votre déménagement

Si le déménagement ne nécessite concrètement pas plus d'une journée, toute l’organisation doit démarrer bien en amont de la date de votre départ. En effet, il y a un certain nombre de démarches à programmer pour que votre déménagement se déroule dans les meilleures conditions. De plus,  en vous y prenant assez tôt, vous aurez le temps de comparer les devis de divers transporteurs et de réserver leurs prestations à temps.

Anticipez votre départ :
• si vous quittez une location, vous devrez en avertir le propriétaire 3 mois avant votre départ.
• si vous étiez propriétaire et que vous habitiez dans un immeuble collectif, demandez l’arrêt des comptes à votre syndic, au minimum 3 mois avant votre emménagement dans votre nouveau logement.

Bon à savoir : si vous êtes salarié, vérifiez vos droits à un éventuel congé pour déménagement.

N’oubliez pas de prévenir :
• Vos fournisseurs d’électricité, de gaz et d’eau : indiquez-leur la date de résiliation de vos abonnements ainsi que la date d’emménagement dans votre nouveau logement.
• Les services administratifs (services des impôts, service des cartes grises) pour faire modifier votre adresse
• Les établissements scolaires de vos enfants s’ils doivent en changer
• Les organismes sociaux (CAF, CPAM, caisse de retraite et complémentaire santé).
• Les compagnies d’assurance, banques, opérateurs de téléphonie mobile et fournisseurs d’accès à Internet.
• La Poste pour procéder au suivi du courrier.
• Votre employeur ou l’URSSAF si vous êtes indépendant ou en profession libérale.

Notre astuce : pensez à noter sur chaque carton son contenu et sa pièce de destination dans votre futur logement, pour ne pas perdre de temps lors de votre emménagement. Pour être plus serein, prévoyez également un délai suffisant entre le jour de la livraison de votre appartement et la date d’emménagement effective et de libération de votre logement actuel. Vous devez prévoir quelques jours pour faire poser ou poser vous-même votre cuisine ! Pensez-y !

Le livret d’accueil que nous vous adresserons avec le courrier d’invitation à la livraison reprendra la totalité des actions à accomplir pour vous aider à ne rien oublier.


3-Emménager : les bons réflexes

En amont, lisez attentivement votre contrat de responsabilité civile. Ainsi, vous trouverez toutes les informations nécessaires afin de savoir si vous êtes couvert, dans le cas où l’un de vos proches se blesserait ou si certains de vos biens étaient dégradés lors de votre déménagement. L’assurance de responsabilité civile est incluse dans votre contrat multirisques habitation. Dans l’hypothèse où vous ne seriez pas couvert pour ces dommages, demandez une extension de garantie.

Le jour J :
- Soyez présent si possible, cela vous permettra de bien vérifier que tous vos cartons et meubles ont été emportés. Et vérifiez ensuite si tous vos biens sont arrivés à bon port et en bon état.
- Si vous avez fait appel à un professionnel, la lettre de voiture constitue le contrat qui indique explicitement toutes les modalités du déménagement auxquelles s’ajoute la déclaration de valeur globale de votre mobilier. En cas de dégradations, n’hésitez pas à émettre vos réserves dans la lettre de voiture.
- Pensez également à faire déposer vos cartons dans leurs pièces de destination afin d’éviter l’éparpillement. Pour cela, au préalable, vous aurez noté sur chaque carton la pièce concernée.
- Préparez un ou deux cartons que vous garderez avec vous, contenant vos papiers d’identité, vos objets personnels et/ou précieux, les documents nécessaires au déménagement et à l’emménagement (papiers du véhicule loué ou contrat de l’entreprise de déménagement) ainsi que des produits de première nécessité et une trousse de secours.
- Prévoyez pour chacun un carton individuel ou une valise contenant vêtements, chaussures, mais aussi doudous, jouets et, le cas échéant, cahiers et livres scolaires. Cela vous permettra de prendre votre temps pour ranger le reste.
- Petit conseil lors de l’emménagement : commencez par monter les meubles (étagères, commodes, placards) qui vous permettront de ranger le contenu de vos cartons.

Bon à savoir : certaines entreprises de déménagement se chargent non seulement de l’emballage de vos meubles, vaisselle, vêtements… Mais également de la mise en place de l’intégralité de ces effets à l’intérieur de votre nouveau logement et vous laissent un intérieur sans cartons. Vous vous sentirez immédiatement chez vous, sans fatigue ni stress.
Rappel : Veillez à ce que l’emménagement produise le moins de nuisances possibles dans votre nouvelle résidence et n’endommage pas les parties communes (hall d’entrée, ascenseur, escaliers,…). Si votre ascenseur a été mis en service, demandez au syndic d’équiper la cabine d’une protection intérieure afin d’éviter les dégradations. Si cette protection n’est pas mise en place lors de votre emménagement, nous vous invitons à renoncer à utiliser l’ascenseur. Toute éventuelle dégradation de la cabine pourrait être mise à votre charge.

Priams et vous : Priams fournit systématiquement au Syndic la protection de la cabine produite par le fabricant.

 
 
 
 
  
Restez informé !
Inscrivez-vous à notre newsletter

ou retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux

PRIAMS Annecy
46, Avenue Gambetta
74000 ANNECY

Tél. +33(0)4 50 23 19 13

Contactez-nous
PRIAMS Lyon
145 allée des Chênes
69760 LIMONEST

Tél. +33(0)4 82 540 540