Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Menu
fr
fr en

Devenir copropriétaire : le rôle du syndic

le 26 nov. 2015 à 12h04

La désignation du syndic est obligatoire et, pour les immeubles neufs, le promoteur prévoit, en amont de la livraison, un syndic provisoire qui veillera à ce que la résidence soit opérationnelle le jour de la remise des clés. Désigné dans le règlement de copropriété annexé à l’acte authentique, ce syndic va avoir pour première mission de convoquer la première assemblée générale à l’occasion de laquelle il soumettra au vote la ratification de son mandat.

Les missions du syndic de copropriété

Il est désigné, lors de l’assemblée générale des copropriétaires, pour un mandat de 3 ans maximum renouvelable. Une fois élu, le Syndic agit en lieu et place des copropriétaires.

Au quotidien, il :

• souscrit le contrat d’assurance multirisques pour les parties communes
• veille à l'entretien des parties communes, au bon fonctionnement des équipements communs de l'immeuble ;
• gère le personnel salarié du syndicat (gardien, employé d'immeuble...) ou les prestataires chargés d'intervenir ;
• établit les programmes de travaux, négocie, conclut et suit les contrats souscrits pour le compte du syndicat ;
• tient la comptabilité du syndicat des copropriétaires, règle les fournisseurs, élabore et soumet au vote des copropriétaires les budgets, appelle les fonds et recouvre les charges ;
• convoque l'Assemblée Générale, en assure généralement le secrétariat et diffuse le procès- verbal de l'Assemblée Générale aux copropriétaires ;
• assure la gestion administrative et technique des sinistres et procédures affectant les parties communes.

Le syndic de copropriété applique et fait respecter le règlement de la copropriété et joue un rôle de conseiller auprès des propriétaires, notamment en leur expliquant les conséquences des décisions prises lors des assemblées générales ordinaires ou extraordinaires.  Il a pour obligation de rendre compte de sa gestion au minimum une fois par an, au moment de l’assemblée générale des copropriétaires. A cette occasion, ces derniers doivent se prononcer pour  ou contre l’approbation des comptes.

Priams et vous : La première Assemblée est initiée par Priams et se déroule en notre présence préalablement à  la livraison des parties communes et des logements. C’est l’occasion de désigner le Conseil Syndical. Nous vous invitons à vous porter volontaire pour faire partie de ce Conseil, qui prendra possession aux côtés du syndic les parties communes de la résidence.


La nature et la répartition des charges de copropriété

Les Charges générales
Elles comprennent les frais liés à :
• l'administration (par exemple, honoraires du syndic, frais de tenue des assemblées générales...)
• l'entretien de la résidence (par exemple nettoyage des parties communes...)
• la conservation à long terme de la résidence
Ces charges sont payées par l'ensemble des copropriétaires à hauteur de leur quote-part (cf tantièmes de copropriété).


Les charges spéciales
Ce sont celles relatives :
• aux services collectifs (gardiennage, service de nettoyage, système de sécurité...),
• aux équipements communs (entretien de la chaudière collective, de l'ascenseur, VMC)
Ces charges sont payées par les copropriétaires en fonction de l'utilité potentielle que ces services et éléments présentent à l'égard de leur lot. Par exemple, pour les frais d'ascenseur, les copropriétaires des lots situés en rez-de-chaussée n'ont pas à supporter ces frais, sauf si l'ascenseur dessert la cave ou le parking.

Le paiement des charges
Le syndic procède à des appels de charges trimestriels auprès des copropriétaires, selon un budget prévisionnel. A l’issue de l’Assemblée Générale Ordinaire les comptes sont approuvés et les charges sont régularisées.

Rappel : Vous trouverez plus de précisions concernant l’ensemble de ces points dans le règlement de copropriété de votre résidence qui vous sera remis lors de la signature de votre acte authentique de vente.

Les parties privatives et les parties communes

Vous disposez librement de vos parties privatives. Il s'agit des éléments dont chacun des copropriétaires a l'usage exclusif. Elles comprennent votre logement,  éventuellement votre terrain ou terrasse de rez-de-chaussée en jouissance privative, votre garage, votre emplacement de  stationnement en sous-sol ou en surface et, le cas échéant, votre cave.

Les parties communes sont les parties de la résidence et des terrains à l'usage de tous les copropriétaires ou d'au moins deux d'entre eux. Tout le monde peut les utiliser à condition de ne pas nuire aux autres copropriétaires (stationnement abusif, encombrement des couloirs, troubles de voisinage...). Cela recouvre les structures de l’immeuble, porche, hall d’entrée, couloirs, paliers, escaliers, ascenseurs, locaux techniques collectifs, voiries, parcs et jardins, cours, réseaux divers.

Rappel : la définition et la répartition des parties privatives et communes de votre nouvelle résidence figurent dans le règlement de copropriété qui vous a été remis par le notaire, ainsi que les droits et obligations qui s’y rattachent.

Restez informé !
Inscrivez-vous à notre newsletter

ou retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux

PRIAMS Annecy
46, Avenue Gambetta
74000 ANNECY

Tél. +33(0)4 50 23 19 13

Contactez-nous
PRIAMS Lyon
145 allée des Chênes
69760 LIMONEST

Tél. +33(0)4 82 540 540